Mise en œuvre opérationnelle du Service Public Intégré de Rénovation Energétique

Question initiale du territoire : Comment structurer le Service Public de la Performance Energétique de l’Habitat en Région Occitanie ?  

Contexte initial du territoire, problématique :

La Région Occitanie est engagée pour la mise en œuvre de la stratégie REPOS visant entre autres un objectif de réduction de 26% des consommations d’énergie finale du secteur du bâtiment à l’horizon 2050.
Pour les logements privés, cet objectif a été traduit dans un scénario visant un rythme de 50 000 opérations BBC rénovations par an en 2030, et 75 000 par an d’ici 2050.
Ces objectifs ambitieux, tant en termes de performance énergétique que de volume nécessite la mise en place d’un service public performant pour accompagner tous les citoyens de la Région sur leurs projets de rénovation. 

Préconisations AREC : 

A la demande de la Région Occitanie, l’AREC a structuré une société de tiers-financement, le Service Public Intégré de Rénovation Energétique (SPIRE) qui sera déployée début 2020 dans le cadre d’une délégation de service public.

Le SPIRE vise à structurer et proposer à tous les propriétaires de logement de la Région un dispositif d’accompagnement technique, financier et administratif pour la réalisation d’opérations de rénovation énergétique visant au moins 40% d’économie d’énergie.

En complément, le SPIRE proposera aux usagers du service une offre de prêt bonifié pour financer le reste à charge des opérations accompagnées et favoriser ainsi les rénovations performantes.

La mise en œuvre de ces services s’appuie sur :

  • Le soutien financier de la Région dans le cadre des obligations de service public associées
  • Un prêt de 40M€ de la BEI pour refinancer l’activité de tiers financement
  • Une subvention européenne de 2.3 M€ dans le cadre de l’assistance technique ELENA

Bilan / impact / chiffres clefs, si pour regard de la TE :

Le SPIRE a vocation a accompagner sur les 5 premières années plus de 4100 opérations de rénovations performantes de logements correspondant à plus de 130 M€ de travaux.
Au bout de 5 ans, le SPIRE permettrait de générer une diminution des consommations d’énergie finale de plus de 73 MWh/an, et une réduction des émissions de gaz à effet de serre de près de 9 000 tonnes CO2eq /an.


 

Compétences AREC mobilisées  / équipe projet : 

Equipe projet : Vincent Feuillette / Stéphane Mas / Julien Boudet

Compétences : Ingénierie technique et financière, enjeux et organisation du service public.

Suivez-nous sur