Accompagnement de la Communauté des Modes Actifs du Sicoval (31)

Thème :

Concertation

Porteur du projet :

Agglomération du SICOVAL (31)
 

Mission - Question initiale du territoire : Comment favoriser le report modal vers les mobilités actives en accès aux parcs d’activités d’ENOVA Labège et du Parc technologique du Canal et pour les déplacements internes ?

Contexte initial du territoire, problématique :

Le territoire du SICOVAL souhaitait anticiper les futures dessertes en transports en communs lourds (3e ligne de métro et connexion avec la ligne B du métro) prévues à l’horizon 2025 dans le cadre du nouveau Plan de Déplacement Urbain (PDU) de l’aire toulousaine et en cohérence avec le projet d’aménagement de la ZAC ENOVA Labège du SICOVAL.

La Maison de la Mobilité de Labège, qui existe depuis 10 ans, est en cours d’évolution afin de mieux répondre aux besoins du territoire, notamment en termes de services vélo.

En parallèle à ces démarches, il existe une demande forte des salariés des entreprises et administrations situées dans les zones d’activités situées au Nord du territoire. Enfin, la Loi pour la Transition Energétique impose à compter de 2018, pour les établissements de plus de 100 salariés, de mettre en place un plan de mobilité entreprise ou inter-entreprises.

Solution proposée par l’AREC :

L’AREC Occitanie a proposé au SICOVAL de réaliser un diagnostic des modes actifs des deux zones d’activités (ENOVA Labège et Parc technologique du Canal), en prenant en compte l’environnement proche générateur de mobilité, afin de formuler des préconisations pour le développement des modes actifs. Ces préconisations intégraient les accès cyclables, le développement d’une offre de vélo libre-service et la définition d’une stratégie d’incitation au report modal vers les modes actifs.

En complément, l’Agence a proposé la création d’une instance de concertation des acteurs du territoire, la Communauté des Modes Actifs et de la glisse urbaine, constituée d’une trentaine de personnes, reflet de la diversité des acteurs du territoire : salariés, représentants d’entreprises et d’établissements publics ou d’enseignement, représentants associatifs (associations d’usagers, Codev…), élus des communes et du Sicoval, partenaires (Tisséo Collectivités, Toulouse Métropole) et acteurs ressources (experts invités).

Les membres de la CMA se réunissent chaque mois pour partager leurs connaissances, points de vue sur les différents usages de mobilités actives afin de construire ensemble un programme ambitieux et développer leurs usages sur le territoire, en faisant primer l’intérêt général.

L’AREC a accompagné ainsi depuis 2017 le SICOVAL pour :

  1. La mobilisation des membres et la création de la Communauté des Modes Actifs du Sicoval
  2. La réalisation d’un diagnostic des modes actifs
  3. L’animation participative de la CMA depuis sa création en 2017

Bilan / impact / chiffres clefs au regard de la TE :

  • Un plan d’action proposé par la CMA et validé par le SICOVAL fin 2018
  • 3 groupes de travail (Communication, Services et Aménagement) participent à la mise en œuvre d’une politique en faveur des modes actifs indispensable au développement des pratiques (solutions innovantes d’éclairage des pistes cyclables…), services associés (création d’espaces de stationnement des vélos …) ainsi qu’au déploiement de campagnes de communication (création de deux guides vélo, pour les salariés et les employeurs) et événementielles engageantes pour accélérer les changements de pratiques (Challenge Allons y à vélo « AYAV », Semaine de la mobilité…).

Durée de la mission : depuis 2017

Compétences AREC mobilisées / équipe projet :

Florence CHEMILLE, responsable Energie et Société

Alexandre STAUB, Chef de projets territoriaux Mobilités Alternatives / Doctorant

 

Suivez-nous sur