Etude de scénarios de renouvellement du parc éolien régional

Mise à jour : 13 mai 2020

Renouvellement du parc éolien en Occitanie : quels scénarios et quels impacts sur la trajectoire Région à Energie Positive ?

Dans le cadre de sa stratégie Région à Energie Positive, la Région s’interroge sur le potentiel de renouvellement du parc éolien en Occitanie.

L’objectif de la mission était d’évaluer les perspectives du renouvellement, de construire des scénarios et de simuler leurs impacts sur la trajectoire REPOS. En parallèle, les besoins des acteurs de la filière ont également été identifiés et des recommandations en terme d’appui régional ont été proposées. 

Contexte initial :

Le développement de l’éolien terrestre est un enjeu important pour le succès de la stratégie Région à Energie Positive portée par la Région Occitanie. Le scénario REPOS prévoit que la puissance de production électrique d’origine éolienne installée en région atteigne 3 600 MW en 2030 et 5 500 MW en 2050, pour une puissance installée aujourd’hui d’environ 1 400 MW.

Les perspectives sont favorables, de nombreux sites identifiés sont en cours de développement ou en cours d’instruction et on observe de fortes demandes de raccordement de nouveaux parcs. De plus, les parcs les plus anciens sont d’ores-et-déjà en processus de renouvellement.

Toutefois, des freins peuvent contraindre les objectifs ambitieux de la filière. Ils concernent principalement les thématiques suivantes :

• Difficultés à développer de nouveaux projets ;

•  Complexité règlementaire et économique de la démarche de repowering “ambitieux” ;

•  Contexte global tendu autour de cette énergie (opposition, maitrise foncière, argumentaire électoral, etc.) ;

•  Volonté des territoires d’être acteurs de cette énergie malgré le manque de culture commune sur le sujet.

Cette étude visait à mieux appréhender le contexte global de cette énergie en insistant sur les perspectives du renouvellement.

 

Solutions proposée par l’AREC :

L’AREC a construit des scénarios de renouvellement éolien sur le territoire régional avec des niveaux d’ambition différents.

Ces scénarios permettent de présenter de manière objective les enjeux identifiés et leurs influences sur l’atteinte du scénario Région à énergie positive. La mission inclut une cartographie des acteurs ainsi qu’une expertise sur les aspects réglementaires, technologiques, économiques et sociétaux.

Ces travaux ont ensuite alimenté des groupes de travail associant les différents acteurs de la filière.

Plusieurs comitologie et types d’acteurs ont été mobilisés dans une démarche de réflexion collective et concertée :

• 1 Comité technique Région/AREC

• 1 Comité technique élargi ADEME, Ad’Occ, ARB, Région, DREAL et AREC

• Des dizaines d’entretiens téléphoniques avec des acteurs clés

• 1 groupe de travail avec des acteurs de la filière (19 participants)

• 1 groupe de travail avec des acteurs institutionnels (11 participants) 

 

Bilan & chiffres clés  :

L’étude a permis d’illustrer une dynamique de renouvellement selon 3 scénarios et dégager des chiffres clés : puissance totale installée en 2030 et 2050, puissance supplémentaire par an, contributions REPOS…

L’étude a également évalué les enjeux du démantèlement des parcs sur la filière de recyclage, et les perspectives économiques pour la Région Occitanie.

L’étude a été réalisée sur 8 mois, de juin 2019 à février 2020. 

 

Equipe projet :

Co-responsables de la mission :

Brunehilde VIOUJARD, Chef de projets territoriaux

Justine MANCEAU, Chargée de projets transition énergétique

Adèle TOUTAIN, Chargée de mission Transition Energétique

 

Compétences associées :

Claire RUSCASSIE, Responsable d'activité Transition & Territoires

Christine FOUCRAS, Chef de projets territoriaux

Nathalie BOUHIA, Chef de projets territoriaux

Suivez-nous sur