L’AREC investit dans Biodiv-Wind afin de prévenir les risques de collisions de la faune volante avec les éoliennes

26/10/2020

 

L’AREC Occitanie, vient d’investir, avec SOFILARO et l’actionnaire historique de la société Biodiv-Wind, dans la société Biodiv-Wind - spécialisée en technologies permettant de prévenir les risques de collisions de la faune volante avec les éoliennes.- pour une levée de fonds de 800 000 euros, afin d’accélérer son développement national et international.

 

Biodiv-Wind est une société spécialisée en technologies de détection automatisée de la biodiversité, notamment grâce à son invention SafeWind, qui permet, grâce à un dispositif vidéo, en temps réel, de prévenir les risques de collisions de la faune volante avec les éoliennes. La technologie permet soit de piloter les éoliennes et de les arrêter au besoin, soit d’envoyer un signal adapté pour rediriger les spécimens dans une autre direction. Le système global ayant vocation à interconnecter les parcs entre eux afin de pouvoir suivre les individus et prévenir en amont les parcs éoliens à distance.

L’AREC a donc souhaité participer au projet Biodiv-Wind afin de pouvoir répondre aux enjeux de développement des EnR sur le territoire dont l’éolien, qui représente l’une des plus fortes capacités de production aujourd’hui et demain dans le cadre de la stratégie REPOS, tout en priorisant et en assurant une préservation complète des espèces avifaunes qui passent à proximité des lieux d’implantation des projets.

Dirigée par une équipe expérimentée et professionnelle de 25 Ornithologues et informaticiens, Biodiv-Wind équipe actuellement 163 éoliennes en France et dans 6 autres pays européens. En ayant détecté 708 mille animaux volants, Biodiv-Wind se distingue par le respect de l’environnement exploité tout en assurant un engagement sans faille auprès de ses clients.

L’AREC en tant qu’investisseur d’intérêt général, intervient sur les projets depuis leur émergence jusqu’à leur exploitation, et également en fin de vie des opérations, en proposant leur redéveloppement. Ses modes d’intervention : le développement de projets, la prise de participation en qualité d’actionnaire et la réalisation de prestations intellectuelles comme la réalisation en interne d’études et d’audits techniques, juridiques et financiers.

Suivez-nous sur