L’AREC en phase d’entrée au capital de la Société Agrivoltaïque Occitanie

16/12/2021

L’AREC en phase d’entrée au capital de la Société Agrivoltaïque Occitanie, afin de donner un coup d’accélérateur pour faire émerger les projets agrivoltaïques en Occitanie

À l’occasion d’Energaïa, le forum européen des énergies renouvelables qui s'est tenu à Montpellier, Christian Assaf, Président de l’AREC, l’Agence Régionale de l’Énergie et du Climat, Antoine Nogier, Président de Sun'R, Cécile Magherini, Directrice Générale Déléguée de Sun’Agri, et Olivier Guillaume, Directeur des investissements de RGREEN INVEST, ont signé le mercredi 8 décembre un accord sur les conditions d’entrée de l’AREC au capital de la Société Agrivoltaïque d’Occitanie.

 


photo Romain Saada pour l'AREC Occitanie

L’agrivoltaïsme permet à la fois d’améliorer la production des terres agricoles tout en favorisant la production d’électricité photovoltaïque sur un seul et même terrain. Avec une surface représentant 52% du territoire en France, le domaine agricole joue un rôle clé dans l’utilisation des sols et l’évolution de la production des ressources.

En tant que 2e région agricole de France avec un taux d’ensoleillement très favorable, l’Occitanie offre donc un formidable potentiel de développement pour l’agrivoltaïsme. 

C’est dans ce cadre que l’AREC souhaite entrer au capital de la Société Agrivoltaïque d’Occitanie à hauteur d’1 M€ afin d’accompagner l’émergence de projets agrivoltaïques pertinents en région, afin de devenir co-actionnaire aux côtés de la société RÂCINES (RGREEN INVEST via INFRAGREEN IV / SUN’R GROUPE). 

Concrètement, l’Agence joue son rôle d’investisseur d’intérêt général en permettant aux projets à forte valeur environnementale et sociétale d’émerger, et se positionne sur l’accompagnement des territoires dans la compréhension de leurs besoins et du montage des solutions d’agrivoltaïsme.

« Nous sommes persuadés du double impact positif de la volonté de l’entrée de l’AREC au capital de Société Agrivoltaïque d’Occitanie. D’abord parce que nous encourageons la production d’énergie renouvelable sur tout le territoire mais aussi parce que venons apporter une solution innovante très concrète pour le secteur agricole qui permet d’assurer son avenir et la qualité de nos productions comme la viticulture, l’arboriculture ou encore le maraîchage. A cela s’ajoute une détermination sans faille pour devenir la première Région à énergie positive à l’horizon 2050 » a notamment déclaré Christian Assaf, Président de l’AREC, à l’occasion de la signature. 

En savoir plus

Suivez-nous sur