La Région Occitanie, le groupe Engie Cofely et l'AREC Occitanie créent la SAS Hyport

27/09/2018

Tétière 123Climat 2018 : le temps de l'innovation

 

HyPort confirme son ambition et accélère le développement de l'hydrogène vert en Occitanie

 

A l'occasion des Journées Hydrogène dans les territoires, les 26 et 27 septembre au Centre des Congrès Pierre-Baudis de Toulouse, plusieurs partenaires emblématiques de la Région tels que SAFRAN, ALSTOM et CEA TECH  ont ont confirmé leur engagement pour ce projet qui contribue à l'ambition de faire de la Région Occitanie / Pyrénées - Méditerranée,  la première région à énergie positive.

Jean-Pierre Monéger, directeur général d'Engie Cofely, Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie, Thierry Cotelle, Président de l'AREC

 

Il y a 1 an jour pour jour, les sociétés partenaires ENGIE Cofely H2 France et la Région Occitanie, à travers l'AREC Occitanie, lançaient l'étude de faisabilité du projet HyPort avec l'aide de l'ADEME et du syndicat mixte Pyrénia.

Aujourd'hui, HyPort, en investisseur avisé, confirme ses premières intentions de déploiements des infrastructures de production et de distribution d'hydrogène vert et de services associés, en s'appuyant sur des technologies matures et des partenaires fiables.

Les résultats de l'étude de faisabilité ont en effet permis de référencer et de quantifier les différents usages de l'hydrogène sur les sites identifiés. HyPort fournira de l'hydrogène vert pour la mobilité (flottes captives, activités de transport, tourisme, avions, etc.), les activités industrielles (passage en hydrogène vert) et pour la validation de nouvelles applications technologiques actuellement en développement.

 

HyPort travaille aujourd'hui sur la création de son premier centre de production d'hydrogène avec l'aéroport de Toulouse-Blagnac. Cette infrastructure en fera le premier aéroport au monde à accueillir une station de production et de distribution d'hydrogène vert en son sein avec une mise en service attendue pour début 2020.

Dans une logique de maillage du territoire, les autres points de production et de distribution seront progressivement déployés sur la région autour des sites portuaires, aéroportuaires et industriels en fonction de la confirmation de la demande locale.

Suivez-nous sur