Observatoire régional de l'énergie en Occitanie

 

Créé en octobre 2003, l’Observatoire Régional de l’Énergie est un outil d’observation et d’information sur la situation énergétique régionale, un lieu de concertation entre les acteurs régionaux de l’énergie, doté d’une capacité de proposition.

Co-piloté par la Région Occitanie, l'ADEME Occitanie et la DREAL Occitanie, l'Observatoire est animé par l'Agence régionale Energie Climat (AREC).

Le Comité de pilotage se réunit 3 à 4 fois par an et valide le programme d'activité de l'Observatoire.

 

Les Chiffres Clés de l'Energie en Occitanie - édition 2019 dresse un état des lieux synthétique de la situation énergétique régionale.

brochure OREMIP 2015La consommation d’énergie finale en Occitanie est restée constante entre 2016 et 2017, autour de 127 TWh. Après deux années à la hausse, cette stabilité s’explique en partie par un léger repli des besoins énergétiques dans le secteur résidentiel et une demande stable dans le secteur des transports. Plus généralement, la consommation s’est stabilisée ces dix dernières années, malgré une augmentation de la population assez importante sur la même période.

Le bâtiment est le premier secteur consommateur de la région avec près de la moitié de la demande énergétique régionale devant le transport.

La consommation régionale est dominée par les produits pétroliers en raison de leur prépondérance dans les transports, même si le mix tend à se diversifier.

La production d’énergies renouvelables s’élève à 26,4 TWh en 2017. Sur la dernière décennie, on observe une augmentation de la production EnR, ainsi qu’une diversification des moyens de production. Le bois-énergie reste de loin la première source d’énergie renouvelable, devant l’hydroélectricité. La production de chaleur renouvelable (48%) et d’électricité renouvelable (52%) sont quasiment au même niveau.

Les émissions de GES d’origine énergétique (émissions directes hors UTCF) ont atteint quant à elles un peu plus de 21 MteqCO2. Après une période de hausse continue entre 1990 et 20004, elles sont en diminution depuis 2005 (-9%) pour se stabiliser autour de la valeur actuelle sur les dernières années. Ces émissions sont fortement dépendantes du mix énergétique et du poids des produits pétroliers dans le mix.

On observe depuis 2005 un découplage entre la consommation énergétique et les émissions qui lui sont liées, résultant en partie de la dynamique existante pour favoriser l’émergence d’un mix énergétique de plus en plus décarboné.
Consulter la publication


Les Chiffres Clés de l'Energie en Occitanie - édition 2018

brochure OREMIP 2015L'édition 2018 des Chiffres clés de l’énergie en Occitanie est la seconde  édition à l’échelle de la nouvelle région Occitanie / Pyrénées - Méditerranée (données 2016-2017).
Elle reprend le format des éditions antérieures à l'échelle de la nouvelle région et est la synthèse de deux publications à venir en 2019 : « Bilan énergétique de la région Occitanie – Edition 2018 » et « Panorama EnR de la région Occitanie – Edition 2018 ».

Après une baisse importante de la consommation en 2014, les consommations sont reparties à la hausse en 2015 et 2016, notamment les produits pétroliers.  La tendance depuis 2005 est tout de même à une stabilisation de la consommation autour de 126 TWh (+/- 3%).

Cette stabilisation combinée à l’augmentation de la population et de l’activité économique, marque une meilleure efficacité énergétique de l’ensemble des secteurs d’activité ainsi qu’une baisse de l’intensité énergétique en Occitanie.

Deux secteurs sont prépondérants dans la consommation : le bâtiment (résidentiel + tertiaire) et le transport qui représentent respectivement 45% et 39% de la consommation d’énergie finale en Occitanie. Le mix énergétique est dominé par les énergies fossiles qui représentent 60% de la consommation. La part de l’électricité est en constante augmentation depuis 1990 et représente 27% du mix en 2016.

La production d’énergies renouvelables représente 22,2% de la consommation d’énergie finale en 2016. 53% de cette production est sous forme électrique. Le mix de production électrique renouvelable est principalement basé sur l’hydro-électricité même si sa part est en baisse continue depuis 2008. Depuis la dernière décennie, on observe une pénétration  croissante des énergies éolienne et solaire photovoltaïque dans le mix pour atteindre respectivement 23% et 15% du mix de production électrique renouvelable de la région. La production de chaleur renouvelable est, elle, principalement basée sur le bois énergie, qui représente 95% du mix de production de chaleur renouvelable.
 


Les Chiffres Clés de l'Energie en Occitanie - édition 2016

brochure OREMIP 2015L’édition 2016 des « chiffres clés de l’énergie et des gaz à effet de serre » est la première édition à l’échelle de la nouvelle région Occitanie / Pyrénées - Méditerranée.
Elle reprend le format des éditions antérieures à l'échelle de la nouvelle région.
Depuis la précédente édition, les tendances se poursuivent. La rigueur de l’hiver et l’activité économique font varier les consommations annuellement mais la tendance de fond conforte la stabilité des consommations d’énergie et l’amélioration de l’efficacité énergétique de tous les secteurs d’activité. Et cela, malgré une population et un nombre de logement en croissance continue.
Le gaz se substitue au fioul et l’électricité progresse, en particulier dans le tertiaire. L’impact de la chute du prix du baril n’est pas encore visible dans cette édition.
Le développement des énergies renouvelables se maintient malgré un recul de la production électrique renouvelable en 2015 de 9%. Ce recul est principalement lié à une baisse de la production d’hydroélectricité.

 

Suivez-nous sur