Services aux collectivités et publications

 

L’Observatoire Régional de l’Energie met à destination des collectivités un ensemble de services

 

Les profils énergétiques et gaz à effet de serre de votre territoire

L’Observatoire met à disposition des intercommunalités qui compose l’Occitanie des profils énergétiques et gaz à effet de serre, présentant sur un historique de données, un état des lieux de la situation énergie climat du territoire considéré.

Ces profils énergétiques, au format tableur et rapport pdf, sont classiquement diffusés à l’échelle des EPCI.

Pour recevoir un profil énergétique, ou pour toute autre demande sur un périmètre spécifique (PETR, PNR, etc.), vous pouvez contacter l’Observatoire en cliquant ici

 

Consulter la note méthodologique


Les Chiffres Clés de l'énergie et des gaz à effet de serre en Occitanie

L'édition 2020 dresse l'état des lieux de la situation énergétique régionale sur la période 2005 - 2019

brochure OREMIP 2020Depuis 2005, la consommation d’énergie de la région Occitanie, corrigée des variations climatiques, se stabilise autour de 129 TWh alors même que la population en Occitanie a augmenté de 12 % sur cette même période.

La consommation d’énergie par habitant est ainsi en net recul de près de 12 % par rapport à 2005 (-7 % à climat corrigé). La consommation annuelle par habitant est ainsi passée de 24,7 MWh/hab en 2005 à 21,9 MWh/hab en 2018 à climat réel et de 24,2 MWh/hab en 2005 à 22,5 MWh/hab en 2018 à climat corrigé.

Le bâtiment demeure le premier secteur consommateur de la région avec près de la moitié de la demande énergétique régionale devant les transports. Le secteur des transports est le premier émetteur de gaz à effet de serre de la région.

La consommation régionale est dominée par les produits pétroliers (60% du mix énergétique régional) en raison de leur prépondérance dans les transports, même si le mix tend à se diversifier.

La production d’énergies renouvelables s’élève à 31 TWh en 2018. Sur la dernière décennie, on observe une augmentation de la production EnR thermique et électrique, ainsi qu’une diversification des moyens de production. L’injection de gaz renouvelable (biométhane) fait son apparition en 2018. Le bois-énergie reste de loin la première source d’énergie renouvelable, devant l’hydroélectricité. En 2018, 60% de l’énergie renouvelable produite en région est électrique, et 40% l’est sous forme de chaleur renouvelable.

Les émissions de GES des scopes 1 et 2 (hors émissions induites (scope 3) par l’activité de la région et localisées hors du territoire régional) sont estimées à 30 MteqCO2 en 2017. Les secteurs des transports de l’agriculture étant les principaux émetteurs.

Les émissions de GES d’origine énergétique représentent 21 MteqCO2 en 2018. Depuis 2005, on observe un découplage entre consommation et émissions de GES d’origine énergétique. Ce découplage est le résultat de la dynamique installée en faveur de la décarbonation du mix énergétique de consommation. Plusieurs raisons viennent conforter ce découplage : un mix résolument plus renouvelable, avec une augmentation du taux d’incorporation de biocarburants dans les carburants conventionnels, une utilisation accrue de la ressource bois/biomasse et un mix électrique de plus en plus décarboné.

Consulter la publication      Consulter la note méthodologique


Le suivi de la trajectoire Région à Energie Positive

L’Observatoire est missioné par la Région pour le suivi de la trajectoire Région à Energie Positive (REPOS). Dans ce cadre, des travaux de modélisation ont permis en 2020 de préciser la trajectoire REPOS des secteurs résidentiel, tertiaire et transport. Le résultat de ces simulations, et les analyses de sensibilité associées sont décrits dans des cahiers techniques sectoriels.

Consulter le cahier technique résidentiel du scénario REPOS

Consulter le cahier technique tertiaire du scénario REPOS


Des outils en ligne de diffusion des bilans énergétiques

Les bilans énergétiques produits sont diffusés à l’échelle régionale via un ensemble de canaux et outils en lignes afin que l’ensemble des collectivités, institutionnels ou autres acteurs utilisateurs de ces données puissent y accéder.

Le bilan énergétique infrarégional est diffusé à l’échelle des intercommunalités aux territoires qui en font la demande.

Les outils en ligne de diffusions utilisés par l’Observatoire sont les suivants : PictOStat, TerriSTORY©, Open Data de la Région

 

Les dernières actualités

Suivez-nous sur