Les énergies renouvelables coopératives et citoyennes en Occitanie : une région pionnière et ambitieuse !

22/07/2020

La Région et l’ADEME ont lancé en 2014 un premier appel à projets « énergies renouvelables coopératives et citoyennes » pour soutenir les initiatives locales. Après 4 appels à projets successifs, il est apparu nécessaire d’évaluer ce dispositif d’aide. À cet effet, une étude a été conduite en 2019, portée en co-maîtrise d’ouvrage par la Région Occitanie et l’ADEME et pilotée par l’AREC Occitanie. 

 

Cette étude poursuit 3 objectifs principaux, : 

  • d’une part de réaliser un bilan de 5 ans de soutien au montage de projets et dresser un bilan des impacts socio-économiques (directs ou indirects),  
  • ensuite d’évaluer le dispositif d’accompagnement : sa pertinence, sa cohérence et son efficacité ; pour questionner la performance de cette action publique  
  • et d’autre part d’identifier les conditions d’un développement ambitieux de cette filière à l’échelle régionale, dans une logique de pérennisation de ce mode de gouvernance de projets. 

 

Ainsi, en 5 ans, 46 lauréats ont pu bénéficier d’un accompagnement technique et financier pour développer leur projet. Ils représentent 50% des porteurs de projets en Occitanie. Le dispositif régional apparaît comme pertinent et cohérent dans ses modalités pour répondre aux besoins de porteurs de projets.  

Les projets EnRCC en plus leur production énergétique génèrent des retombées économiques et sociétales locales. Les 39 porteurs de projets lauréats* pourraient générer 66 millions d'euros de retombées économiques locales et sensibiliser plus de 50 000 personnes.  

Aujourd’hui, la Région Occitanie souhaite aller plus loin et se fixe l’objectif de 500 projets EnRCC et 100 000 actionnaires-citoyens en 2030. Pour cela, la Région s’est engagée dans l’élaboration d’une feuille de route opérationnelle et stratégique.  

Télécharger la synthèse 

Télécharger l’étude complète   

 

 

*Photovoltaïque / éolien, projets existants et en cours de développement, sur les 20 ans de durée moyenne d’exploitation

 

Les dernières actualités

Suivez-nous sur