L’AREC s’engage pour FAIRE !

12/10/2020

Le lundi 12 octobre 2020, l’AREC, en tant que société de tiers financement a signé la charte « Engagé pour FAIRE », acronyme de Faciliter, Accompagner, Informer pour la Rénovation Énergétique.

Cette signature, entre le ministère de la Transition écologique et solidaire, le ministère de la Cohésion des territoires et l’ADEME, le Plan bâtiment durable et les sociétés de tiers financement comme l’AREC Occitanie marque leur engagement réciproque au service de la massification de la rénovation énergétique des bâtiments.

 

Les trois principaux axes d’engagements des parties prenantes sont :

  • la dynamisation du marché de la rénovation énergétique des bâtiments à travers le déploiement d’offres servant les objectifs nationaux de baisse de la consommation, de développement des renouvelables et de neutralité carbone,
  • la promotion de la bannière commune FAIRE et du réseau de Conseillers « FAIRE » auprès des particuliers,
  • le soutien aux pratiques commerciales vertueuses tout en apportant une contribution aux dispositifs de lutte contre la fraude.

 

L’AREC, avec le SPIRE – Service public Intégré de la rénovation énergétique en Occitanie, dont elle est délégataire, propose depuis le 1er janvier 2020 à tous les citoyens de la Région un service d’accompagnement technique, administratif et financier pour la rénovation des logements privés en Occitanie. Ce service inclut entre autres une offre de prêt bonifié portée par l’AREC et visant à faciliter le financement du reste à charge des opérations au-delà des aides publiques.

Le programme d’investissement porté par le SPIRE vise à accompagner 3700 rénovations performantes sur la période 2020-2022

 

Le Service Public Intégré de Rénovation Energétique (SPIRE) est une délégation de sevrice public de la Région Occitanie, et bénéficie du soutien financier de la Banque Européenne d’Investissement dans le cadre du Mécanisme d’assistance technique ELENA

drapeau de l'union européenne 

Le contenu de cette page web n’engage que la responsabilité de son auteur et ne représente pas nécessairement l’opinion de l’Union européenne. Ni la Banque européenne d’investissement ni la Commission européenne ne sont responsables de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y figurent.

Suivez-nous sur